AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 (✽) GET UP AND TRY

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sidonie Leskov

avatar

MESSAGES : 69
INSCRIPTION : 02/03/2013
CREDITS : Satellite Haze (avatar) + Rubylux (lyrics)
AVATAR : Amber Heard
PSEUDO : Meaningless (Julie)

FIGHT FOR THIS
DISPONIBILITE:
STATUT:
SHIPBOOK:

MessageSujet: (✽) GET UP AND TRY   Sam 2 Mar - 17:40


violettwolf@TUMBLR / AMBER HEARD

SIDONIE LESKOV

Tell me why everything turned around?
Packing up, shacking up's all you wanna do.
-------------------------------
26 ANS + SAINT-PÉTERSBOURG, RUSSIE + 23 DÉCEMBRE 1986
MARIÉE/CÉLIBATAIRE + SANS EMPLOI + GROUPE

✽ LET’S GO, NO NEED TO WAIT

Citation :
Son vrai patronyme est Novela Klara Roussakova et était surnommé plus communément de tous Nela. En fuyant la Russie, elle a cependant du changer de nom, optant alors pour Sidonie Leskov. ✽ Elle vient d'une famille de voyous, de bandits, et de crapules en tout genre. Son père était un escroc spécialisé dans l'arnaque immobilière et la disparition des témoins gênants. Sa réputation terrorisait les forces de police et lui avait permis d’acquérir une certaine réputation auprès des autres bandits du coin et du pays. ✽ Sa mère a disparu du paysage quand elle était jeune et à vrai dire, la jeune femme n'a jamais su si elle était partie ne supportant plus son mari ou si son père l'avait désormais jugée inutile et qu'elle avait soudainement disparu. Sidonie ne l'a jamais su mais à vrai dire, c'est bien la dernière chose qui la tracasse. ✽ Sidonie a donc grandi sans présence maternelle et un père ne donnant pas le meilleur des exemples. C'est donc de toute évidence que Sidonie s'est tournée vers l’illégalité dès qu'elle eut atteint la majorité. La jeune femme a vite compris qu'utiliser son charme contre les hommes et à son avantage était un vrai jeu d'enfant, un jeu bien drôle auquel elle a joué jusqu'à se brûler les doigts. ✽ Elle a quitté la Russie et Moscou où elle vivait depuis ses trois ans il y a un an et demi et a déménagé au Texas. Elle a quitté le Texas pour Toronto, peu avant l'incident. ✽ Comme sa mère de qui elle a hérité ses beaux cheveux, Sidonie a naturellement les cheveux châtains, elle a cependant troqué ses cheveux foncés pour un blond éclatant en arrivant aux USA. ✽ Elle parle couramment russe, étant sa langue maternelle mais elle parle aussi bulgare et polonais à la perfection. Son anglais est cependant bien moins bon, elle possède en effet un accent assez marqué qui l'a poussée à garder un patronyme slave. ✽

✽ EVEN IF IT'S THE LAST THING WE DO

28 DÉCEMBRE 2012.Nous sommes le lendemain de l'incendie meurtrier, racontez-nous comment vous avait vécu cet événement et vos impressions par rapport à ceux qui ont pu faire cela. De plus si vous êtes une victime proche, détaillez alors votre ressenti et comment vous avez survécu.

✽ GO AND HELP PEOPLE

PSEUDO : Meaningless PRÉNOM : Julie ÂGE : 16 bougies.
OU AVEZ-VOUS TROUVE LE FORUM ? Je me le demande bien
VOTRE AVIS, COMMENTAIRES, IDÉES : ici.
AUTRE CHOSE : ici.

---------------------------
I knew it was wrong, still trying to hold on.
But I'm down on my knees, close to the floor, screaming surrender like never before. I knew it was wrong, still trying to hold on but I'm down on my knees, with myself to blame. 'cause I'm too weak to blow out the flame, I'm still trying to hold on.


Dernière édition par Sidonie Leskov le Dim 7 Avr - 17:45, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sidonie Leskov

avatar

MESSAGES : 69
INSCRIPTION : 02/03/2013
CREDITS : Satellite Haze (avatar) + Rubylux (lyrics)
AVATAR : Amber Heard
PSEUDO : Meaningless (Julie)

FIGHT FOR THIS
DISPONIBILITE:
STATUT:
SHIPBOOK:

MessageSujet: Re: (✽) GET UP AND TRY   Sam 2 Mar - 17:40

✽ THE BEST HOLIDAY SEASON EVER



One chance to keep from falling.
ALEX BAND / ONLY ONE
Les règles de la parfaite couverture, Nela les connaissait par cœur et c'est pour ça qu'elle accordait une grande attention à cette tâche. Poussant ses cheveux désormais blonds sur son épaule droite, elle soupira. Elle s'enfonça dans son siège, posant son regard sur les paysages moroses de la région, perdue dans ses pensées : Sidonie, Sidonie se serait. Sidonie Howe, non. Elle saisit le magasine posé à côté d'elle, sur son seul baguage, l'ouvrit au hasard, Sidonie Osborn, Reilly, Craft, non. Elle le reposa, personne ne croira qu'elle était américaine. Malgré son année passée au Texas, son accent restait toujours présent peu importe ses efforts à le faire disparaître, elle n'avait jamais été bonne à ça de toute manière. Sidonie Petrov, non, Leskov ferait l'affaire. Désormais, elle était Sidonie Petrov, née le 12 juillet 1986 dans les environs de Moscou. Elle était fille unique et ses parents, Ivan et Larissa étaient morts dans un accident de voiture il y a plusieurs années déjà, en 2009, le jour de la St-Valentin, en rentrant du restaurant. Elle en avait souffert mais elle avait réussi à vivre avec et avait terminé son deuil depuis bien longtemps désormais. Son père était chef de chantier et passait peu de temps à la maison mais dès qu'il y était, il faisait tout pour passer la majorité de son temps avec sa famille, il aimait sa fille plus que tout, elle n'en doutait pas une seconde. Malgré ses absences régulières, Sidonie était proche de son père, elle l'aimait plus que tout et voulait qu'il soit fier d'elle, et il l'avait été, du moins, elle l’espérait. Sa mère ... Sa mère, c'était plus compliqué ... Ou peut-être plus facile. Nela n'en savait rien. Son père lui avait tant de fois répéter de se rapporter le plus possible de la réalité mais la jeune femme avait du mal à imaginer. Devait sa relation avec sa mère être conflictuelle ou paradisiaque ? Y-avait-il des normes ? Elle soupira, elle trouvera plus tard, il lui restait encore quelques heures de route avant d'arriver à Toronto, elle aurait trouvé d'ici là. Une chose était sûre, elle devait se préparer à ça, ces quelques mois passés à Austin lui avait bien prouvé que se cacher était bien moins facile qu'elle avait pu l'imaginer, elle savait cependant que c'était probablement sa dernière chance. Si Sasha, cette fois ne l'avait pas aperçu à cause de ses cheveux bien plus clairs et les quelques kilos qu'elle avait perdu depuis la dernière fois qu'ils s'étaient vu, il la reconnaîtra la prochaine fois qu'il la retrouvera. Elle ne préférait pas imaginer cette possibilité. Elle n'avait certes aucune certitude sur ce qu'il allait bien lui faire mais si son père lui-même lui avait dit de fuir au plus vite, elle avait réellement des raisons d'avoir peur, elle avait vraiment eu des raisons de disparaître au plus vite, quitter tout ce qu'elle connaissait et ce qu'elle aimait depuis toujours. Elle savait que pour réussir à recommencer à vivre autre part, elle avait besoin de se débarrasser de son accent mais elle n'y parvenait pas. Elle arrivait à avoir une conversation sans accent mais pourtant dès que son stress montait ou qu'elle s'énervait, son accent revenait, détruisant tous les efforts dont elle avait fait preuve avant et la rendant encore plus suspecte, prouvant qu'elle cachait bel et bien son accent derrière ses sourires et son visage d'ange. La pluie souhaita de pleins fouet la vitre contre laquelle la jeune femme venait de poser sa tête, ce qui la fit sursauter brutalement. Elle reposa cependant rapidement la tête sur la vitre, s'endormant rapidement, les yeux prêts à s'ouvrir juste au cas où.

Elle s'envola alors dans des rêves, des souvenirs plutôt.
Son père regardait les papiers, les uns après les autres, les lisant avec attention. Il avait ce fin rictus sur le visage, ce rictus que la jeune femme connaissait à merveille puisque il le portait dès qu'il observait l'accomplissement de n'importe laquelle de ses escroqueries. Il fronça une seconde les sourcils ce qui poussa la jeune femme à croire que quelque chose n'allait pas, il approcha alors légèrement le papier de son visage, action anodine qui montrait que l'homme commençait doucement à vieillir malgré son visage charmeur et encore si jeune. Elle sentit comme son cœur s'arrêter à cette seconde mais vite, le visage de son paternel s'adoucit et il contracta à nouveau sa bouche, marquant alors encore plus la cicatrice sur sa joue. Il fit alors un signe de la tête à la jeune brune qui prit place dans le large siège de cuir foncé en face du bureau de marbre de son père. Elle déposa délicatement ses mains sur ses cuisses, balayant doucement sa jupe du bout des doigts : « Tout est là. » murmura t-il avant de troquer son rictus pour un sourire fier, signifiant que la jeune femme avait bel et bien fait son boulot dans les règles de l'art. La jeune femme sourit donc à son tour mais elle baissa rapidement les yeux, presque gênée par cette soudaine attention et plaça timidement une mèche derrière son oreille. Elle redressa alors la tête, affichant un sourire neutre avant de se redresser, se levant alors du siège de cuir brun, elle se dirigea alors doucement vers la porte, prête à sortir du bureau de son père. « Nela » La voix familière de l'homme l'arrêta alors dans son élan. Elle s'arrêta donc, laissant alors sa main, prête à saisir la poignet, en suspens une seconde. Elle se retourna vers l'homme, déposant ses yeux de biches sur lui. « C'était du beau boulot. » déclara t-il alors et c'était sûrement la déclaration la plus proche d'un compliment qu'il ne lui avait jamais. Elle sourit donc à nouveau modestement, cachant de son mieux sa joie après une telle parole bien qu'à l'intérieure, elle bouillonnait et dans le bon sens du terme. Elle avait envie de sauter, de crier, de hurler de joie jusqu'à ne plus pouvoir parler mais elle n'aurait jamais fait ça devant cet homme dont elle avait cherché toute sa vie le respect. 'C'était du beau boulot' avait été traduit par un 'Je suis fier de toi' que la jeune femme savait qu'elle n'entendait jamais de sa bouche mais c'était assez proche et ça lui suffirait pour mourir heureuse. Oui, c'était sûrement pathétique et elle le savait. Beaucoup trouverait probablement ça pathétique mais ces gens-là ne connaissait pas son père. Il était avare de compliments et était responsable de toutes les nombreuses insécurités de sa fille qui soudainement, s'était prise pour une seconde pour la reine du monde. C'était magique pour elle, de la magie pure et simple, c'était bête mais c'était comme ça, elle ne pouvait pas contrôler ce sourire qui s'était dessiner sur ses lèvres quand elle avait quitté le bureau, ses yeux étaient rieurs et ça lui remuait même l'estomac. Elle se sentait presque mal mais être malade n'avait jamais été si agréable. Croyez-moi, elle aimait son père et elle savait que son père l'aimait mais leur relation avait toujours été comme ça, situation à laquelle la jeune femme s'était habituée avec le temps.
Noël était une période bien joyeuse pour beaucoup mais elle ne l'était pas Nela ... Enfin pour Sidonie. En effet, alors que pour beaucoup, Noël sonnait avec cadeaux, sapins, bougies et famille, pour la jeune femme, ça rimait seulement avec froid, ce froid glaciale qui lui gelait les doigts à travers les gants et qui lui rappelait les dures et froides soirées passées il y a des années. Sidonie s'engouffra dans les toilettes publiques, se lavant le mieux qu'elle pouvait. Elle savait qu'il ne fallait pas qu'elle se laisse aller et qu'elle reprenne juste une vie. Elle devait en priorité trouvé du travail et c'est pour ça qu'elle devait se garder une certaine hygiène de vie. Ce n'était pas réellement le bon moment pour trouver du travail en pleins milieu des fêtes mais ça serait vite fini, elle n'était pas sûre de la date mais avait vu des sapins un peu partout dans les rues, supposant que au moins, Noël était déjà passé, depuis quelques jours déjà sûrement. Elle sortit alors des toilettes, se regardant alors dans le miroir, de grosses traces de mascara se voyait sur ses joues et ses cernes étaient marquées. Elle soupira, remarquant alors ses racines brunes ressortir. Elle devait vraiment remédier à ça, c'était sa priorité. Elle fouilla dans sa poche, en sortant dix dollars américains, il fallait vraiment qu'elle trouve quelque chose, il le fallait vraiment.

Elle s'attachait, c'était mauvais, c'était ce qui l'avait menée là en premier lieu.

Elle sourit, sentait la douce sensation d'un doux baiser sur sa joue. Elle baissa doucement la tête, rapprochant alors sa tête de celui du jeune homme, sentant alors sa barbe de trois jour la chatouiller délicatement dans le coup. « Tu dormais tellement profondément que je n'ai pas osé te réveiller. » murmura t-il dans le coin de l'oreille de la jeune femme. Quittant alors la magnifique vue de Moscou qu'elle avait de sa fenêtre d'où elle observait avec attention le calme de la rue au milieu de ce froid après-midi, elle se retourna vers Sasha, s'appuyant alors sur le rebord de la fenêtre. « J'ai finalement eu des nouvelles des investisseurs. » commença alors Sasha, reculant alors, s'éloignant de la jeune femme, déposant sa sacoche de travail sur le lit. Les yeux de la jeune femme le suivit et finit sur le sac qu'elle regarda une seconde avec attention. Elle se perdit rapidement dans ses pensées, sachant que dans moins de deux jours, il n'y aurait plus de Sasha. Aujourd'hui, il profitait de sa vie, faisait des affaires comme il le fallait et du haut de ses vingt-neuf ans, il pensait avoir le reste de sa vie devant lui mais il avait tord et ça faisait du mal à Sidonie qui s'était rapidement attaché au jeune homme qui partageait sa vie. Il était jeune, il avait de l'avenir dans vie des affaires, il était charmant, attentionné et Nela était sûre qu'il pourrait tout à fait rendre une femme heureuse, juste pas elle. « On devrait signer le contrat d'ici la fin de la semaine. » reprit-il alors, forçant Sidonie à quitter ses bien funestes pensées. Elle redressa son regard vers celui qui était son mari depuis six mois déjà et sourit tendrement. « Je suis réellement contente pour toi. » dit alors Sidonie, sans perdre son sourire. Elle tendit doucement ses mains vers l'homme qui les saisit avec douceur. « Je suis désolé, je t'ai même pas demandé comment s'était passé ta journée. » continua t-il, remontant ses mains sur les avant-bras de la jeune femme, elle caressant doucement de la paume des mains. Sidonie répondit donc rapidement : « Très bien, t'inquiète pas. » formula t-elle donc calmement même si à l'intérieur, c'était bien différent et elle savait que ce sentiment ne la quitterait pas jusqu'à ce que tout ça soit enfin fini. Elle pourrait bientôt reprendre sa vie normale et elle essayait au mieux de s'accrocher à cette idée pour ne pas se sentir si mal pour le destin tragique qui allait arriver à son époux. Peut-être que c'était bizarre mais elle voulait que ce soit fini, mais elle ne voulait pas non plus que ce soit fini pour lui, il ne méritait pas ça. « J'ai un coup de fil à passer, j'ai promis à Mme Zamoka que je la rappellerais mais tu pourras me raconter tout quand je reviens. » expliqua alors la jeune brune, Sasha acquiesça alors d'un rapidement mouvement de tête, lâchant donc le bras de sa femme. Sidonie quitta donc doucement la pièce, puis se dépêcha de rejoindre le salon où elle saisit son téléphone. Une fois sur le balcon où Sasha ne l'entendrait pas, elle composa rapidement le numéro qu'elle connaissait le plus, celui de son paternel. Elle savait qu'elle allait lui demander beaucoup mais elle devait au moins tenter le coup, peut-être que ça marcherait. Elle prit donc une grande inspiration avant de lui expliquer son point de vue. « Il a un gros contrat qu'il signera en fin de semaine. C'est une grosse somme d'argent pour nous. Papa, réfléchis-y. » proposa la jeune femme, c'était bien sa seule chance de retarder la mort de Sasha. Elle risquait le respect de son père mais elle se devait d'essayer, elle se le devait.
Sidonie plongea rapidement ses mains dans les poches de la veste de Logan. Elle saisit rapidement la pochette en cuir, son portefeuille. « Qu'est-ce que tu fais ? » demanda la voix juvénile de Becca qui venait de derrière la jeune femme. Elle sursauta, laissant tomber alors l'objet sur la chaise sur laquelle était déposé le blouson noir du jeune homme. Elle soupira rapidement de soulagement, réalisant que c'était bel et bien la voie de Becca. Sidonie se retourna alors doucement vers l'étudiante, léchant doucement sa lèvre inférieure, soupirant à nouveau, plus exaspérée. « Tu m'as fait peur. » murmura donc Sidonie, passant doucement sa main dans ses cheveux, remontant ses cheveux à partir de la racine. Elle haussa doucement les épaules avant de se diriger vers la cuisine, laissant alors le portefeuille qu'elle venait de sortir de la poche de celui qui l'hébergeait depuis déjà quelques mois. « Qu'est-ce que tu faisais ? » répéta alors Becca, suivant Sidonie dans la cuisine. Sidonie redressa rapidement un sourcil. « Logan m'a dit d'aller faire quelques courses. »


---------------------------
I knew it was wrong, still trying to hold on.
But I'm down on my knees, close to the floor, screaming surrender like never before. I knew it was wrong, still trying to hold on but I'm down on my knees, with myself to blame. 'cause I'm too weak to blow out the flame, I'm still trying to hold on.


Dernière édition par Sidonie Leskov le Lun 8 Avr - 19:04, édité 23 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luisa Hoedson
GIVE YOUR HEART A BREAK
avatar

MESSAGES : 150
INSCRIPTION : 16/02/2013
CREDITS : astoria (avatar) + livejournal (icones)
AVATAR : Emilie Clarke
PSEUDO : Fierce (Marion)

FIGHT FOR THIS
DISPONIBILITE: Open, 2/2
STATUT: Célibataire
SHIPBOOK:

MessageSujet: Re: (✽) GET UP AND TRY   Dim 3 Mar - 19:43

Je peux poster ?

---------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://silvermidnight.forumactif.org
Sidonie Leskov

avatar

MESSAGES : 69
INSCRIPTION : 02/03/2013
CREDITS : Satellite Haze (avatar) + Rubylux (lyrics)
AVATAR : Amber Heard
PSEUDO : Meaningless (Julie)

FIGHT FOR THIS
DISPONIBILITE:
STATUT:
SHIPBOOK:

MessageSujet: Re: (✽) GET UP AND TRY   Dim 3 Mar - 19:44

Bien sûr, ma belle

---------------------------
I knew it was wrong, still trying to hold on.
But I'm down on my knees, close to the floor, screaming surrender like never before. I knew it was wrong, still trying to hold on but I'm down on my knees, with myself to blame. 'cause I'm too weak to blow out the flame, I'm still trying to hold on.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luisa Hoedson
GIVE YOUR HEART A BREAK
avatar

MESSAGES : 150
INSCRIPTION : 16/02/2013
CREDITS : astoria (avatar) + livejournal (icones)
AVATAR : Emilie Clarke
PSEUDO : Fierce (Marion)

FIGHT FOR THIS
DISPONIBILITE: Open, 2/2
STATUT: Célibataire
SHIPBOOK:

MessageSujet: Re: (✽) GET UP AND TRY   Dim 3 Mar - 20:27

Juste pour te dire que tu es un bebom et c'est presque injuste
Je suis jalouse

---------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://silvermidnight.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: (✽) GET UP AND TRY   

Revenir en haut Aller en bas
 

(✽) GET UP AND TRY

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MIDNIGHT MEMORIES. :: ► GET READY NOW :: Shake it out-